Risques et dangers

Les activités pyrotechniques ont donné lieu à des accidents historiques particulièrement meurtriers et ont fait l'objet, très tôt, d'une réglementation très efficace pour réduire le risque pyrotechnique12. Les matériaux mis en œuvre appartiennent à la classe 1, et font l'objet de règles strictes à la fois pour leur usage et pour leur transport 13.

Étiquette GHS classe 1.

L'apparente simplicité des recettes de fabrication des compositions pyrotechniques conduisent chaque année à de nombreux accidents domestiques mortels ou conduisant à des mutilations chez des personnes ayant voulu reproduire des formulations pyrotechniques parfois trouvées sur internet. Les produits pyrotechniques sont,par nature, métastables et peuvent réagir à la suite d'une sollicitation extérieure involontaire :

  • choc mécanique ;
  • friction ;
  • électricité statique ;
  • chaleur ;
  • étincelle.

La réaction est d'autant plus favorisée que le matériau est confiné et donc incapable d'évacuer l'énergie reçue. Si de nombreux accidents pyrotechniques se sont produits au cours de l'histoire industrielle de la France, un des plus récent et des plus spectaculaire demeure l'explosion du dépôt de feux d'artifice de Enschede aux Pays-Bas 14 le 13 mai 2000, qui a entrainé des dégâts très importants et une boule de feu de 135 m15, ainsi que le décès de 22 personnes (974 blessés).

La règle des trois "B"

Une explosion engendre trois phénomènes principaux:


1. La Chaleur
2. Des éclats
3. Un souffle

Ces trois phénomènes peuvent provoquer des brûlures (thermique ou chimique), des blessures dues aux éclats ou encore un effet de blast.

Les brûlures

Il existe trois degrés de brûlures selon leur gravité:

1er degré: La peau prend une teinte rouge vif, analogue à ce que l'on observe lors d'un coup de soleil.

2ème degré: L'épiderme se décolle, constituant entre les couches superficielles de la peau, des cloques profondes contenant un liquide composé de plasma sanguin et de lymphe.

3ème degré: La peau est totalement brûlée, détruite. Elle prend une teinte blanchâtre ou brunâtre et, dans les cas graves, elle est carbonisée.

Remarque: La gravité d'une brûlure ne dépend pas seulement de son degré mais également de son étendue!

Conduite à tenir en présence d'une personne brûlée:


- Toujours alarmer les secours au n° d'urgence 144
- Refroidir la brûlure avec de l'eau coulante
- Ne jamais tenter de crever les cloques
- Pour les brûlures chimiques, enlever les vêtements qui ont été en contact avec les produits et la brûlure.
- Si les secours ne peuvent intervenir rapidement, envelopper la partie brûlée dans un drap propre et si possible mouillé. Conduire le blessé à l'hôpital.

Dans tous les cas, il est indispensable d'aviser les secours au N° 144. Une brûlure avec des feux d'artifice même si petite soit elle, peut créer un danger d'empoisonnement.

Attention les accidents sont vite arrivés! 

 
Créez un site Web gratuit avec Yola.